Loto du patrimoine : Stéphane Bern en colère contre le gouvernement

Par
Mis à jour le Publié le

Le loto du patrimoine rencontre un franc succès, plus de 40% des tickets ont déjà été vendus et comme pour tout jeu à gratter, l'Etat récolte sa part du gâteau. Une manœuvre qui suscite la polémique.

Depuis son lancement en septembre dernier, le Loto du patrimoine rencontre un franc succès. Les députés sont en ce moment en plein débat sur le projet de loi de finances pour 2019 et ils se sont penchés sur la répartition des gains engendrés par la vente des tickets. Une question qui a mis dans l’embarras le ministre de l’Action et des Comptes publics. 

En effet, sur les 15 euros dépensés par l’acheteur, 1.52 euros est alloué à la sauvegarde du patrimoine et 1.04 euros finit directement dans les caisses de l’Etat, le reste est réparti entre les gagnants, la Française des jeux et les buralistes.

À cette annonce, Stéphane Bern, en charge de la sauvegarde du patrimoine, n’a pas tardé à réagir sur son compte Twitter. «Tout doit aller au patrimoine en toute transparence». Si l’intégralité des tickets étaient vendus d’ici la fin de l’année, le montant récolté serait de 13 millions d’euros au total. Une goutte d’eau pour l’Etat, mais un chiffre conséquent pour ceux qui luttent chaque jour pour la sauvegarde de notre patrimoine.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles