Consentement sexuel : polémique chez Fun Radio autour d’un tweet

Par
Mis à jour le Publié le

Lovin'Fun est une émission de la station Fun Radio réputée pour aborder les problèmes de sexualité et faire de la prévention auprès du jeune public. Mais depuis mardi 23 octobre, elle est au cœur d'une polémique après un débat lancé sur son compte twitter sur la limite du consentement sexuel et du viol.

«Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ?». Cette question, postée sur le compte twitter de Fun Radio, fait débat depuis mardi soir. Les internautes ont répondu à 51% qu’ils ne trouvent pas cela normal contre 49% que cela ne choque pas.

Ce résultat serré à fait réagir de nombreux internautes, car c'est la question du viol qui est soulevée. Un fait que la secrétaire d'État à l'Égalité entre les hommes et les femmes Marlène Schiappa a tenu à rappeler : «Ce que vous décrivez est un viol. Définition juridique : pénétration obtenue sous la menace la contrainte ou la surprise. Ce serait bien de le dire à vos auditeurs et auditrices ! Si Charlotte a d’autres questions, le planning est là pour elle.»

Face à la polémique, Fun radio a tenté de s'expliquer via un communiqué. Selon un sondage de l'agence sanitaire Santé publique France, 8% des jeunes femmes de 15 à 17 ans ont déjà été confrontées à des rapports forcés ou à des tentatives de rapports forcés.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles