Priorité aux piétons : de lourdes sanctions contre les automobilistes

Par
Mis à jour le Publié le

Depuis le début de l'année, 28 personnes sont mortes sur les routes à Paris, dont la moitié sont des piétons. Le gouvernement a décidé de sévir pour les protéger.

Ainsi, refuser la priorité à un piéton sera lourdement pénalisé d'une amende allant de 135 à 750 euros et d'un retrait de six points sur le permis de conduire.

Une sanction lourde, mais justifiée pour la sécurité routière.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles