Rassemblement des évêques de France : les victimes entendues

Par
Mis à jour le Publié le

Pour la première fois, elles vont pouvoir demander des comptes. Les victimes d'agressions sexuelles veulent avant tout y voir une avancée : elles espèrent aujourd’hui que les évêques vont reconnaitre leurs responsabilités.

L’épiscopat se met en position d’écoute. Les 118 évêques catholiques qui se réunissent veulent faire taire les accusations de silence et tenter de persuader l’opinion qu’ils prennent réellement en compte le problème.

Les victimes auraient souhaité être entendues en séance plénière, devant l’ensemble des évêques, mais ce ne seront finalement que des auditions par petits groupes.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles