Hausse du carburant : le gouvernement tente de calmer le jeu

Mis à jour le Publié le

L'heure est à l'apaisement pour l'exécutif, à l'approche de l'appel au blocage des routes du 17 novembre. Ce jeudi, les distributeurs et les pétroliers ont rencontré Bruno Le Maire ainsi que François de Rugy et sont tombés sur un accord.

Un engagement a été pris du côté des compagnies pétrolières : réduire leurs marges au maximum. Pour autant, le gouvernement n'entend pas infléchir sa politique fiscale sur le carburant et assure qu'une forte baisse des prix n'est pas prévue.

L'exécutif espère que ces engagements avec le secteur pétrolier vont sûrement satisfaire les automobilistes, en attendant les prochaines hausses... pour, peut-être, calmer la colère populaire à l'approche du mouvement du 17 novembre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles