Un maire sur deux ne souhaite pas se représenter en 2020

Par
Mis à jour le Publié le

Selon une étude du Cevipof et de l'Association des Maires de France, la moitié d'entre-eux souhaitent abandonner leur mandat en 2020.

Ils évoquent plusieurs raisons, notamment leur souhait de provilégier leur vie personnelle et familiale mais aussi car ils ont le sentiment du devoir accompli.

A quelques jours de l'ouverture du Congrès des maires de France, cette étude devrait donner du grain à moudre aux édiles en colère. Contrairement à sa promesse faite en 2017, le chef de l'Etat ne se rendra pas à leur réunion cette année. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles