«Gilets jaunes» : les policiers dépassés par l'ampleur du mouvement

Par
Mis à jour le Publié le

Toute la journée de samedi, les policiers ont joué au chat et à la souris avec les «Gilets jaunes». Les forces de l’ordre ont été dépassées par l’ampleur du mouvement et il y a eu parfois des débordements.

Un policier violemment percuté par un automobiliste à Grasse et quelques minutes après, une interpellation musclée. Les forces de l’ordre ont parfois semblé débordées par les actions des «Gilets jaunes».

Ils étaient plus de 280 000 dans toute la France répartis sur 2000 points de blocage dont la plupart n’avaient pas été déclarés en préfecture. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles