Gilets jaunes : de nombreuses fausses informations sur les réseaux sociaux

Par
Mis à jour le Publié le

Les différents mouvements des gilets jaunes provoqué la publications de fausses informations sur les réseaux sociaux. Tour d'horizon des fake news les plus partagées, grâce au travail de vérification de l’AFP. 

Depuis plusieurs jours, l'agence traque les fake news autour de ce mouvement social.

Par exemple, cette image d’une place bondée de gilets jaunes à Clermont-Ferrand. L'auteur s'exclame sur Facebook : «Ça fait plaisir de voir qu'il y a du monde ! Les Français se réveillent ! Bravo !»

Mais cette photo a été prise l'an dernier lors de la finale de la coupe d'Europe de rugby. Ce sont des supporters du club local, et non pas des gilets jaunes.

afp_factuel_1.jpg

Autre fausse information, dans son JT du midi le samedi 17 novembre, France 3 Aquitaine coupe l'une de ses journalistes en plein direct alors qu'elle est en train de parler de l'action des policiers contre les gilets jaunes.

Les internautes crient à la censure sans aucune vérification. Mais il s'agit d'une simple mauvaise organisation, le JT n'avait plus le temps pour rendre l'antenne et passer à l'édition nationale. Tout se joue à la seconde près, à la télévision.

afp_factuel_2_0.jpg

Et les fausses informations ont même dépassé la frontière. Un tweet espagnol parle d'un million de personnes dans les rues parisiennes. Là encore tout est faux, cette photo a été prise lors de la commémoration du 11 janvier 2015 après les attentats qui ont touchés la capitale.

afp_factuel_3.jpg

Les gilets jaunes se sont bel et bien mobilisés à Paris mais ils n'étaient pas aussi nombreux qu'annoncé sur le tweet. Le ministère de l'Intérieur a annoncé plus de 287.000 participants samedi 17 novembre dans toute la France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles