Inégalités salariales : les entreprises bientôt sanctionnées

Par
Mis à jour le Publié le

Les femmes gagnent en moyenne 25% de moins que les hommes, 9% à âge égal. Pour réduire les inégalités, le gouvernement va présenter un plan ce jeudi.

Les entreprises seront évaluées grâce à un système de points. Elles auront ensuite trois ans pour améliorer la situation avant d'être sanctionnées. Pour cet outil de mesure, cinq critères ont été retenus : l'écart de rémunération entre hommes et femmes, l'écart des augmentations annuelles, l'écart dans les promotions, les augmentations au retour de congé maternité, et enfin la présence de femmes parmi les plus gros salaires de l'entreprise.

Ces critères permettront d'attribuer une note à chaque société sur 100 points. Au-dessous de 75, elles seront pénalisées financièrement. Le gouvernement veut aussi multiplier par quatre les contrôles de l'inspection du travail sur l'égalité salariale. Ils passeraient ainsi à 7.000 par an pour les entreprises de plus de 250 salariés, 30.000 pour les entreprises de 50 à 249 salariés.

Cette surveillance des inégalités s'appliquera à partir du mois de janvier 2019, les sanctions pourraient représenter jusqu'à 1% de la masse salariale. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles