Mobilisation du 24 novembre : les réactions politiques

Mis à jour le Publié le

La manifestation parisienne des gilets jaunes a rapidement dégénéré sur les Champs-Elysées suscitant une polémique au sein de la classe politique.

Le gouvernement accusant l'extrême droite d'être à l'origine des débordements, tandis que plusieurs leaders de l'opposition rejette cette responsabilité sur l'exécutif.

Selon un décompte du ministère de l'Intérieur, ils étaient plus de 100.000 à manifester. Une mobilisation bien plus faible que la semaine dernière.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles