«Gilets jaunes» : la colère devient-elle contagieuse ?

Par
Mis à jour le Publié le

Après les routiers et les lycéens, les étudiants font à leur tour monter la pression à Paris, où les sites de Tolbiac et Censier ont été bloqués.

 «Même Macron, même combat» : c'est l'un slogan scandé par les étudiants de Tolbiac ce mercredi matin. Ils demandent la fin de la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers, et dénoncent le manque de moyens des facultés.

En assemblée générale, la participation à la manifestation de samedi 8 décembre a été votée.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles