Les gilets jaunes sont partagés après les annonces d'Édouard Philippe

Mis à jour le Publié le

Les mesures d’apaisement annoncées ce mardi par Édouard Philippe ont divisé les gilets jaunes. D’un côté les modérés, pour qui c’est un premier pas, de l’autre ceux qui veulent aller jusqu’au bout.

Tôt ce mercredi, les gilets jaunes étaient toujours présents, et en nombre, sur le péage de Langon près de Bordeaux. Les mesures d’apaisement annoncées par Édouard Philippe n’ont rien changé à leur détermination. Au contraire, pour eux, ce n’est pas assez. Ils veulent poursuivre le mouvement pour obtenir plus encore de la part du gouvernement.

Pour d’autres gilets jaunes, les annonces du premier ministre sont considérées comme un premier pas. Il faut selon eux saisir cette main tendue et ne pas aller trop loin, dans les violences et dans les revendications. À certains endroits, les blocages ont été levés, comme sur les dépôts pétroliers de Brest ou de Lorient.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles