Dispositif de sécurité exceptionnel pour la journée du 8 décembre

Par
Mis à jour le Publié le

L'Élysée craint ce samedi 8 décembre un niveau de violence inédit. Selon nos informations, plus de 50 unités de CRS et de gendarmes mobiles devraient être présentes à Paris.

Des policiers en civils, notamment des effectifs de la BAC, seront mobilisés pour qu'il y ait davantage d'interpellations et des enquêteurs ont été rappelés pour être capable de les traiter. Le gouvernement n'exclut pas l'usage de blindés de la gendarmerie. Des engins de déblaiement destinés à dégager les barricades pourraient être utilisés, ils l'avaient été à Notre-Dame-des-Landes et leur recours ne nécessite pas l'instauration de l'état d'urgence. 

Le procureur de la République de Paris pourrait aussi autoriser les contrôles d'identité et de sacs sur des sites précis tels que les gares SNCF, les stations de métro et de RER. Dernier outil, le préfet pourra prendre des mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance pour des personnes «dont le comportement constitue une menace pour la sécurité».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles