Retour sur l'affaire Ascoval

Par
Mis à jour le Publié le

Le 10 décembre 2018, les représentants du personnel d’Ascoval et le repreneur potentiel ont été reçus par Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances.

Après des mois d’incertitude, les 165 millions d’euros ont enfin été réunis pour sauver l’aciérie.

En redressement judiciaire depuis le 10 janvier, l’usine d’Ascoval de Saint-Saulve (Nord) devrait échapper à la fermeture grâce au plan de reprise et aux efforts des salariés qui ont accepté de passer de 28 à 12 RTT par an.

Les syndicats du personnel réclament des mesures de reclassement au cas où la reprise serait annulée.

De son côté, le directeur promet le maintien des emplois actuels et espère même embaucher 140 personnes d’ici deux ans.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles