Les forces de l'ordre montrent des signes de fatigue

Mis à jour le Publié le

Elles sont en première ligne depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes. Les forces de l’ordre sont mobilisées à chacune des grandes manifestations, déployées dans les villes comme dans les campagnes.

Après près d’un mois de contestation et de face-à-face avec les casseurs, tous se disent à bout.

Le manque de moyen et la fatigue accumulée pourraient affecter les compétences des forces de l’ordre sur le terrain.

D'autant que la gestion de l’attaque de Strasbourg, survenue le 11 décembre, et du risque terroriste élevé, les met encore à un peu plus en difficulté. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles