Gilets jaunes : une semaine décisive pour l’exécutif

Mis à jour le Publié le

On connaît désormais en détail les mesures du gouvernement pour répondre à la colère des gilets jaunes. Et c’est le début, cette semaine, d’une course contre la montre pour l’exécutif, qui doit obtenir le soutien des parlementaires pour pouvoir les mener à bien. 

Chaque jour compte pour le gouvernement, qui espère pouvoir mettre en place rapidement les mesures sociales annoncées. À tel point que le Président de la République, Emmanuel Macron, a annulé un déplacement prévu à Biarritz dans le cadre du G7. À la place ce mardi, le président va réunir à l’Élysée les ministres et les acteurs économiques pour organiser une «grande concertation nationale» censée fédérer les revendications.

La journée de mercredi sera déterminante. C’est là que va être présenté en Conseil des ministres le projet de loi portant sur les «mesures d'urgence économiques et sociales» comme l’annulation de la CSG pour certains retraités, la défiscalisation de la prime de Noël et des heures supplémentaires.

Ce jeudi, le projet de loi doit être examiné et adopté à l’Assemblée nationale. Ce sera ensuite au tour du Sénat ce vendredi. L’objectif est double pour le gouvernement. Tout d'abord, il faut éviter que les parlementaires siègent durant la trêve de Noël et surtout, éviter une nouvelle manifestation des gilets jaunes ce samedi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles