Attaque du ministère de Benjamin Griveaux : une première depuis 1999

Par
Mis à jour le Publié le

Samedi 5 janvier, les casseurs s’en sont pris au ministère de Benjamin Griveaux rue de Grenelle. C’est la première fois depuis 1999 qu’un bâtiment ministériel est la cible de manifestants.

Derrière cette attaque, les manifestants ont voulu s’attaquer à un symbole de la république. Pour certain un cap a été franchi. Pour l’exécutif et la majorité, l’attaque est vue comme une atteinte à la République. Il s’agit d’un cap qui a été franchi dans les violences des gilets jaunes. Pour certains spécialistes, plus que le ministère, c’est bien Benjamin Griveaux qui était visé.

En effet, le porte-parole du gouvernement avait tenu des propos forts contre les gilets jaunes. Le parquet de paris a d’ores et déjà ouvert une enquête

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles