Gilets jaunes : une organisation impossible ?

Par
Mis à jour le Publié le

Lors du premier acte, le 17 novembre, la mobilisation est forte et les revendications sont diverses. Au fil des semaines, la violence s'installe dans certains cortèges et des divisions apparaissent.

Deux visions s'opposent. Certains prônent le dialogue avec l'exécutif, d'autres misent sur la violence pour faire céder le pouvoir.

Dans tout cela, les gilets jaunes tentent de se structurer localement mais des tensions ont lieu, notamment à Marseille. Sur le plan national, les divisions sont presque généralisées.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles