Morbihan : les salariés de BIC dénoncent la «délocalisation» de leur usine

Par
Mis à jour le Publié le

La direction parle de réorganisation, les salariés de délocalisation. L'usine de BIC à Vannes, dans le Morbihan, va fermer ses portes en juin prochain.

Sur trois crayons fabriqués sur ce site, deux seront dorénavant produits en Tunisie. Les salariés ne comprennent pas, et 33 postes doivent être supprimés.

Les salariés ont entamé une grève illimitée, et se relaient à l'entrée de l'usine BIC pour faire entendre leur colère.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles