Les Français font moins de dons qu'avant

Mis à jour le Publié le

Le constat est sans appel, les Français font aujourd'hui moins de dons qu'avant.

Le fonctionnement de ces organismes d’aide est donc perturbé. La Fondation Abbé Pierre enregistre par exemple, une baisse de 66% de ses dons. C’est aussi le cas des Restos du Cœur.

Cette tendance s'explique par une baisse de pouvoir d'achat de certains groupes de la population à la suite de plusieurs réformes. Les retraités perçoivent moins de revenus à cause de la hausse de la CSG alors que les contribuables les plus aisés sont aussi impactés par la transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI). Des facteurs auxquels j’ajoute les incertitudes liées au prélèvement à la source.

Mais pour les associations, comme la Ligue contre le Cancer, pas question de baisser les bras. Les associations caritatives ont toujours davantage besoin de soutien financier. En 2017, plus de 5 millions de foyers avaient donné 2,6 milliards d’euros.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles