Marine Le Pen lance sa campagne pour les Européennes et veut «battre» Emmanuel Macron

Par
Mis à jour le Publié le

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a lancé, dimanche 13 janvier, la campagne de son parti pour les élections européennes de mai prochain.

Objectif du RN : «Battre Macron sur les deux fronts en France et en Europe», a-t-elle ainsi prévenu, à l'occasion d'un grand meeting organisé à Paris.

Car, pour Marine Le Pen, le président de la République, affaibli par la crise des gilets jaunes, n'incarne, selon elle, aujourd'hui «rien d'autre que la confusion [...] ses dix-huit mois de pouvoir s'apparentant à une sorte de fin de règne».

Douze premiers candidats connus

L'occasion, surtout, de dévoiler les douze premiers candidats de sa liste, conduite par son porte-parole Jordan Bardella, 23 ans, dont ce sera le baptême du feu.

Celle-ci comprend «un tiers de sortants, un tiers d’entrants et un tiers de ralliés», a indiqué Marine Le Pen.

Parmi ces derniers, l’ancien ministre des transports de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani, qui à la tribune a confirmé rejoindre le parti «sans réserve et avec enthousiasme».

Selon une enquête Ipsos de décembre, le RN est crédité de près de 24 % des intentions de vote au scrutin du 26 mai, loin devant LREM (18 %). 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles