2 policiers aux assises pour un viol présumé au 36 quai des Orfèvres

Par
Mis à jour le Publié le

Le procès des deux policiers de la BRI accusés d’avoir violé une touriste canadienne en 2014 s’ouvre ce lundi. Les accusés et la plaignante ont des versions totalement opposées. La cour d'Assises de Paris va essayer de comprendre précisément ce qui s'est passé cette nuit du 22 au 23 avril 2014.

Cette affaire avait fait l’effet d’une bombe au 36 quai des Orfèvres, l’ancien siège de la police judiciaire de paris. Une jeune touriste canadienne, Emily S. affirmait, le 23 avril 2014, avoir été violée par des policiers de la BRI la nuit précédente. Les policiers accusés, Nicolas R. 49 ans et Antoine Q. 40 ans, nient l’avoir violée.  

En 2016, les juges d’instruction avaient prononcé un non-lieu pour les deux policiers. Mais après un appel du parquet et de la partie civile, ces derniers ont été renvoyés aux assises.

Aujourd’hui, Ils comparaissent libres sous contrôle judiciaire, et encourent 20 ans de réclusion criminelle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles