Haute-Garonne : grand débat, petit intérêt

Par
Mis à jour le Publié le

Les «gilets jaunes» étaient plus de 8.000 ce samedi à Toulouse selon le chiffre des autorités. La mobilisation ne faiblit pas en Haute-Garonne mais elle ne semble pas s’emparer du débat national qui s’ouvre ce mardi.

Les acteurs de ce mouvement social inédit semblent sceptiques car peu convaincus de l'utilité de la démarche. Un constat qui est identique en zone rurale comme dans les grandes villes.

Une chose est sûre, les maires vont être en première ligne tout au long de la durée du débat national.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles