Parcoursup : la course à l’orientation repart

Par
Mis à jour le Publié le

Mardi à Toulouse, au lycée polyvalent Déodat de Sèverac qui accueille 2800 élèves la rectrice a lancé la campagne 2019 de Parcoursup. L’année dernière déjà ce système de sélection avait entraîné de nombreuses manifestations.

Les lourdeurs du système étaient déjà très décriées. Cette année le défenseur des droits Jacques Toubon préconise plus de transparence et la garantie d’une plus grande mixité sociale dans l’enseignement supérieur.

Il demande aussi de rendre public les critères à partir desquels les universités choisissent les bacheliers et les étudiants.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles