Des enseignants en grève pour protester contre le projet de loi Blanquer

Par
Mis à jour le Publié le

A partir du 11 février, un projet de loi sur l’éducation dit Blanquer sera débattu à l'Assemblée.

Mais pour une majorité d’enseignants, en cas d'adoption, cette réforme se traduirait par «une mise en concurrence de tout le monde». D’après les manifestants, les élèves s’affronteront entre eux pour accéder aux enseignements de spécialité qu’ils souhaitent. Quant aux lycées, ils seront en compétition pour obtenir chacun le maximum de spécialités et attirer les élèves.

2.650 postes en moins à la rentrée

Cette réforme est aussi budgétaire : il y aura 2.650 postes en moins dès la rentrée 2019. Par ailleurs, le Conseil supérieur de l’Éducation nationale a voté contre ces «futurs» nouveaux programmes.

Pendant la nuit de mercredi à jeudi, une dizaine d'établissements ont été bloqués en Haute-Garonne et dans le Tarn. Dans toute la France, environ 200 lycées sont touchés partout en France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles