A Nantes, les riverains veulent se faire entendre face aux nuisances sonores de l’aéroport

Par
Mis à jour le Publié le

Le Premier ministre Edouard Philippe est à Nantes puis Rennes ce vendredi. Il vient signer « un contrat d'avenir » avec les deux régions pour faire suite à l'abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes.

Au lendemain de l'abandon le 17 janvier 2018, Edouard Philippe annonçait des mesures de compensation pour le Grand Ouest. C'est ce qu'il vient en théorie rendre public à Nantes dans le cadre de ce contrat d'avenir.

Mais pour les maires des communes riveraines de l'actuel aéroport et pour les associations, après les premiers échanges, le compte n'y est déjà pas. Ils attendent le Premier ministre de pied ferme.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles