Paris : l'encombrement des carrefours désormais verbalisé par vidéo-surveillance

Par
Mis à jour le Publié le

L'infraction figurait déjà au Code de la route. Mais désormais le fait d’encombrer un carrefour dans Paris est verbalisé par la vidéo-surveillance.

Concrètement, engager son véhicule dans une intersection, où il risque d'être immobilisé et de gêner la circulation, peut entraîner une amende de 90 euros. Mais seulement si l'une des 1.200 caméras installées dans la capitale détecte l'infraction.

Si le but est de limiter les embouteillages, la solution divise les Parisiens. L'unité de vidéo-verbalisation de la préfecture de police met aussi l'accent sur les infractions qui entraînent des accidents.

Franchir un feu rouge pourra coûter à l'automobiliste concerné une amende de 90 euros et le retrait de quatre points de son permis. Ne pas respecter la priorité due à un piéton lui vaudra une amende du même montant, et un retrait de six points.

L'unité de vidéo-verbalisation parisienne a permis l'année dernière de relever près de 120.000 infractions. C'est 42% de plus que pour l'année 2017.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles