Les légionnaires débarquent dans le Larzac

Par
Mis à jour le Publié le

Après Djibouti et les Emirats arabes unis, une demi-brigade la Légion étrangère revient en France. Elle prend ses quartiers dans le Larzac, et rejoint les deux cents militaires déjà basés dans ce camp autrefois menacé de fermeture. Plus d’un millier d'hommes et une centaine de nationalités qui ne font pas que des heureux dans cette région de l'Aveyron.

Le Larzac, était autrefois un haut lieu de l’anti militarisme. Il est aujourd’hui une terre d’accueil pour la légion étrangère. Depuis 2016, c’est 1300 soldats qui ont pris leur quartier dans la région.Pour un agriculteur à la retraite, l’arrivée de ces militaires peut être utile pour le village et la région. Il ne pose qu’une seule condition : que l’armée ne fasse pas de manœuvre sur les terres agricoles.

D’après une étude commanditée par l’armée, la présence de ces légionnaires a généré 360 emplois locaux et 22 millions d’euros de marchés ont été confiés à des entreprises de la région.Mais pour les opposant à l’installation de la légion étrangère ça ne va pas du tout revitaliser la région.

Pourtant, le colonel du camp dénombre 300 familles avec 500 enfants. Un nombre suffisant, d’après le conseil départemental d’Aveyron, pour débloquer la construction d’un collège.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles