Irak : les 13 jihadistes français risquent-ils la peine de mort ?

Par
Mis à jour le Publié le

Les 13 Français soupçonnés d'être des combattants de Daesh et remis par les forces arabo-kurdes de Syrie aux autorités irakiennes risquent-ils la peine de mort ?

Emmanuel Macron a affirmé, lundi 25 février, qu'ils bénéficieront d'une «protection consulaire».

Selon Driss Aït Youssef, docteur en droit public, ce terme est juste «symbolique». «Ce n'est pas du tout une protection juridique avec un avocat», affirme-t-il.

Ces dernières années, la justice irakienne a été intransigeante lors des procès de jihadistes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles