Retour de la rougeole : à qui la faute ?

Par
Mis à jour le Publié le

La France fait partie des 10 pays les plus responsables de l'augmentation mondiale du nombre de cas de rougeole recensés en 2018.

244 personnes ont été touchées depuis début janvier dans l’hexagone. Pour la ministre de la santé Agnès Buzyn, comme pour l’UNICEF, les craintes d'une partie de la population vis-à-vis des vaccins sont responsables de ces chiffres.

Le vaccin contre la rougeole doit être injecté à tous les nouveaux nés entre 12 et 18 mois. Pourtant, de nombreux parents n’ont pas ce réflexe. En 2017, moins de 8 enfants sur 10 ont reçu les deux doses nécessaires.

Un chiffre largement insuffisant, puisqu’il faudrait que 95% de la population soit vaccinée pour éviter une épidémie. Face au risque accru d’épidémie, Agnès Buzyn, la ministre de la santé, a fait voter une loi, fin 2017. La vaccination est dorénavant obligatoire pour tous les enfants nés depuis le 1er janvier 2018.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles