Privatisation d'Aéroports de Paris : la classe politique divisée

Par
Mis à jour le Publié le

Privatiser Aéroports de Paris, c'est un projet du gouvernement qui fait des remous.

L'exécutif a besoin de 10 milliards d'euros pour financer un fonds dédié à l'innovation. Pour cela, il veut vendre une partie de ses parts dans le capital du groupe.

Les salariés s'y opposent et ne croient pas que l'Etat parviendra à trouver des garanties pour les emplois. Et à l'Assemblée, certains députés regrettent que l'Etat se prive de la manne financière que sont les dividendes (173 millions d'euros en 2017) d'ADP.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles