Gronde des surveillants pénitentiaires : Nicole Belloubet rencontre les syndicats

Par
Mis à jour le Publié le

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet rencontre ce jeudi 14 mars les syndicats des surveillants pénitentiaires qui demandent une amélioration de leurs conditions de travail.

Le 11 janvier 2018, un détenu radicalisé avait agressé quatre surveillants de l’établissement de Vendin-le-vieil (Pas-de-Calais). Six mois après son entrée en fonction, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, faisait déjà face aux revendications des personnels pénitentiaires.

La crise avait duré jusqu’au 28 janvier de l’année dernière. Le syndicat majoritaire de l’époque avait signé un texte qui mettait fin au mouvement. Il prévoyait plusieurs mesures pour améliorer le quotidien du personnel, dont de nombreux équipements pour la sécurité.

Mais le 7 mars dernier, l’attentat terroriste de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) a ravivé la colère des agents. En plus de mesures d’ordre sécuritaire, les surveillants de prison réclament aussi des hausses de salaire pour rendre leur profession plus attractive. Un sujet qui devrait être sur la table lors de la rencontre de ce jeudi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles