Un syndicat de gynécologues menace de ne plus pratiquer l'IVG

Par
Mis à jour le Publié le

Ne plus pratiquer les IVG. C’est la menace qu’a brandie le syndicat des gynécologues obstétriciens de France (Syngof), en milieu de semaine.

Dans un mail, l’organisation a invité ses adhérents à faire pression sur la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. L’objectif : régler le cas de quinze médecins condamnés à de lourds dommages pour erreur médicale.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité Femmes hommes, Marlène Schiappa, ont vivement dénoncé cette initiative.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles