Un syndicat de gynécologues menace de ne plus pratiquer l'IVG

Par
Mis à jour le Publié le

Ne plus pratiquer les IVG. C’est la menace qu’a brandie le syndicat des gynécologues obstétriciens de France (Syngof), en milieu de semaine.

Dans un mail, l’organisation a invité ses adhérents à faire pression sur la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. L’objectif : régler le cas de quinze médecins condamnés à de lourds dommages pour erreur médicale.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité Femmes hommes, Marlène Schiappa, ont vivement dénoncé cette initiative.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles