Les chevaux de courses réformés ont une seconde chance

Par
Mis à jour le Publié le

Ils s'appellent Sissi Queen, Arriviste ou encore Equateur d'Aurcy et tous ont un point commun : ils ne sont pas assez performants sur les hippodromes.

Ces pur-sang bénéficient d'une reconversion professionnelle à l'écurie angevine «Seconde Chance», qui depuis dix ans revend des réformés des courses à des cavaliers amateurs.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles