Débat des européennes : Stanislas Guérini (LREM) et Adrien Quatennens (LFI) s’écharpent sur l’ISF

Par
Mis à jour le Publié le

Stanislas Guérini (LREM) et Adrien Quatennens (LFI) se sont vivement opposés sur la question de l'ISF lors du débat des élections européennes diffusé ce mercredi soir sur CNEWS et Europe 1.

Alors que le débat portait sur sur le thème de la fiscalité, Stanislas Guérini a été interpellé sur la suppression de l'ISF (Impôt sur la fortune) par le gouvernement. Le délégué général de LREM a alors défendu la mesure.

«Le choix de l'investissement»

«Quand il y avait l’ISF, est-ce qu’il y avait moins de chômage dans notre pays ? Non, c’est tout le contraire. Quand il y avait l’ISF, est-ce qu’il y avait plus de pouvoir d’achat pour les plus modestes ? Je ne crois pas. Quand il y avait l’ISF est-ce qu’on créait plus d’emplois ? Je ne crois pas», a-t-il ainsi souligné. Et d’expliquer : «le choix que nous avons fait, c’est de faire en sorte que les ménages les plus aisés puissent investir dans les entreprises de notre pays».

Rappelant qu’une importante majorité de Français est favorable au rétablissement de l’ISF, Adrien Quatennens, député LFI, a dénoncé  de son côté ce qu’il considère comme une erreur de la majorité.

«La vérité c’est qu’aujourd’hui, la répartition des bénéfices dans notre pays va à peu près à 67% pour les actionnaires – on est d’ailleurs les champions du monde en la matière - et à seulement 25% pour les investissements productifs», a-t-il ainsi répondu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles