Suicides dans la police : Christophe Castaner veut renforcer la prévention

Par
Mis à jour le Publié le

A l'hôpital des gardiens de la paix, à Paris (XIIIème arrondissement), le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, a annoncé une accélération du plan de prévention lancé l'an dernier par le gouvernement pour faire face au fléau du suicide chez les forces de l’ordre.

Depuis le début de l'année, 26 policiers et gendarmes se sont suicidés. L'an dernier, ce chiffre avait été atteint au mois d'août. Christophe Castaner souhaite d'abord réussir à détecter le risque de passage à l'acte. Des réunions et des séances d'informations pour sensibiliser chaque membre des forces de l'ordre au suicide vont être mises en place.

Le ministre souhaite aussi renforcer l'accompagnement des personnes en souffrance.

Ces annonces ont été accueillies avec soulagement par certains syndicats de police qui exigeaient un plan d'action de la part du gouvernement.

Une cellule d'alerte «prévention suicide» pour la police nationale va être créée d'ici quinze jours. Son objectif : mettre en place le plan d'action du gouvernement et faire de nouvelles propositions au ministre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles