A quoi ressemblait l’intérieur de Notre-Dame de Paris ?

Par
Mis à jour le Publié le

Impressionnante de l’extérieure, la cathédrale Notre-Dame de Paris était tout aussi saisissante une fois le portail du jugement dernier franchi.

La nef, 60 mètres de long, est entourée de quatorze chapelles latérales. Partout, des statues, des lustres et de magnifiques rosaces qui font pénétrer la lumière dans l’un des bâtiments les plus visités d’Europe. Sous les voutes, 13 millions de touristes se promènent chaque année.

Le chœur de la cathédrale a été agrandi et un nouvel autel, en bronze… occupe cet espace depuis 1989. Mais la cathédrale, 4.800 mètres carré de surface intérieure, a aussi ses endroits secrets.

Au-dessus des voutes, il y avait ce qu’on appelle la forêt. Un enchevêtrement de poutres en chênes qui supportent 200 tonnes de toitures. Une partie de la charpente datait de sa création, c’est-à-dire au 13ème siècle, l’une une des plus vieilles de Paris.

Pour atteindre le point le plus haut de la cathédrale, il fallait monter encore un peu pour accéder à la fameuse flèche à plus de 90 mètres de hauteur. Seuls les privilégiés avaient le droit d’y monter et pouvaient alors savourer une vue à 360 degrés sur la capitale. La flèche était en travaux, elle était composée de 500 tonnes de bois et 250 de plomb.

Tous les ans, 2 millions d’euros de budget sont consacrés à l’entretien de ce bijou de l’architecture gothique. Mais les travaux, pour la nettoyer et la préserver de la pollution, des intempéries, de l’usure du temps étaient estimés avant l’incendie à 150 millions d’euros.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles