Notre-Dame : Christian Estrosi demande un geste de l'Etat pour les collectivités qui font des dons

Par
Mis à jour le Publié le

Christian Estrosi, maire de Nice et président de la métropole Nice Côte d'Azur, était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach dans la matinale de CNEWS, ce mercredi 17 avril.

«La métropole de Nice Côte d’Azur, ses 49 communes, vont se mobiliser de manière raisonnable», a-t-il affirmé. Le président de la métropole a ensuite évoqué l’option d’une contribution de 1 euro par habitant qui donnerait lieu à une participation totale de 700.000 euros.

De manière plus générale, le maire de Nice a plaidé en faveur de la mise en place d'une mesure d'incitation à la contribution pour les collectivités. «Nous avons des règles que nous devons respecter au plan comptable. Nous n’avons pas le droit de dépasser une augmentation des dépenses de fonctionnement de 1,2 % par an. Je pense que si le gouvernement prenait la décision de ne pas comptabiliser dans cette augmentation de 1,2 % ce que chaque collectivité -y compris le plus petit village de France- mettrait pour apporter une contribution à la reconstruction de Notre-Dame, ce serait un formidable encouragement pour les collectivités.»

Enfin, interrogé sur des promesses de dons avancées par plusieurs grandes fortunes de France telles que Bernard Arnault, à la tête de l'empire LVMH, Christian Estrosi a balayé les nombreuses critiques essuyées par ces donateurs et a salué leurs contributions. 

«Je ne veux pas qu’on montre du doigt les grands (grands donateurs, ndlr) comme certains le font car, les grands, ce sont aussi des capitaines d’industries, des chefs d’entreprises, des créateurs d’emploi», a-t-il défendu.

Et d'ajouter : «Dans un moment, tel que celui-là, d’unité nationale, ils montrent leur engagement et (ils montrent) qu’ils veulent participer à la préservation d’un joyau national».

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles