Notre-Dame de Paris : des fragilités inquiètent encore

Par
Mis à jour le Publié le

L’inquiétude perdure, au surlendemain de l’incendie qui a ravagé le toit de Notre-Dame de Paris. Première source de préoccupation, le pignon du transept Nord qui pourrait s’effondrer sur la rue, et qui a déjà provoqué l’évacuation préventive de 5 immeubles environnants.

L’une des statues présentes à cet endroit a d’ailleurs été retirée pour alléger la masse qui pèse sur l’édifice. Mais pour le ministre de la culture, Franck Riester, ce n’est pas la seule crainte.

Il a en effet évoqué une partie très fragilisée dans la tour Sud. Enfin, une large partie de l’échafaudage reste toujours sur le toit de Notre-Dame, et menace, lui aussi, de s’effondrer.

D’ici 24 à 48h, les principales sources d’effondrement devraient être sécurisées. En attendant, pompiers et spécialistes continuent de scruter la structure de l’édifice, afin de détecter le moindre affaissement de la cathédrale.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles