Notre-Dame de Paris : faut-il reconstruire avec des matériaux plus modernes ?

Par
Mis à jour le Publié le

Sur ces images, pas de charpente abîmée, ni de traces d’incendie… Nous sommes pourtant au cœur de Notre-Dame de Paris, mais dans une reconstitution totalement réalisée en trois dimensions.

Il s’agit de l’œuvre d’un professeur d’histoire de l’Art de l’Université américaine de Columbia (États-Unis). De New York, il suit les débats sur la future restauration de la charpente. Selon lui, il ne faut pas rebâtir comme avant l’incendie.

En France, plusieurs architectes se sont dits favorables à une reconstruction de la charpente à l’identique avec du bois de chêne avec les méthodes de l’époque. D’autres souhaitent utiliser des procédés plus modernes et des matériaux plus résistants, comme du béton ou du titane. 

Travailler dans l’air du temps, une idée que partage le professeur américain. En septembre 1914, la charpente en bois de Notre-Dame de Reims avait été détruite dans un incendie. Elle a ensuite été reconstruite en béton.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles