Le protoxyde d’azote devient-il la nouvelle drogue des jeunes ?

Par
Mis à jour le Publié le

Inhalé via des ballons de baudruche, ce gaz provoque des effets euphorisants. Selon une récente étude, ce gaz hilarant, surnommé « proto » est le troisième produit psycho-actif le plus consommé chez les étudiants.

Sa vente est complètement légale en France, elle a pourtant déjà fait deux morts l’an dernier.

Huit sénateurs du Nord ont consigné une proposition de loi. Ils demandent l’interdiction de la vente aux mineurs de cette drogue contenue dans des capsules de métal.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles