Seconde Guerre mondiale : un bus pour entretenir le devoir de mémoire

Par Marie Leeman -
Mis à jour le Publié le

Un bus sillonne les routes à la rencontre des citoyens pour entretenir le devoir de mémoire. C’est le bus d’alerte républicaine et démocratique.

L’ancien camp français d’internement et de déportation, le Camp des Milles, à Aix-en-Provence, s’est aujourd’hui transformé en musée d’Histoire. Sa mission ? Éduquer et renforcer la vigilance de chacun face aux extrêmes. Et depuis le 29 avril, il est en quelque sorte présent partout en France. 

À l’intérieur du bus, le noir est total, un écran et une vidéo de quelques minutes, pour expliquer les rouages de la propagande durant la Seconde guerre mondiale.

En franchissant ses portes, Thibault, 20 ans, a eu droit à une leçon d’Histoire. Ce dispositif fait partie d’une campagne plus large intitulée «Pour la démocratie». Et ce dispositif sera effectif jusqu’à fin mai.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles