Ehpad : le cri d'alerte d'un médecin vendéen

Par
Mis à jour le Publié le

Un médecin coordinateur de l’Ehpad des Oyats à Notre-Dame-de-Monts (Vendée) menace de démissionner si des moyens supplémentaires ne sont pas débloqués en urgence par les autorités.

Il a lancé un appel sur Facebook qui a déjà recueilli 18.000 commentaires en une semaine. Le soignant parle de «maltraitance institutionnelle» face au budget alloué par les autorités qui ne permet pas d'avoir le personnel nécessaire pour prendre en charge la dépendance des résidents.

En effet, les personnes âgées rentrent de plus en plus tard en établissement et donc à un stade plus avancé de perte d'autonomie. Mais les moyens humains, eux, n'ont pas augmenté.

Le personnel en place, qui n'arrive plus à faire face, se met en congé maladie ou démissionne. C'est un peu l'histoire ordinaire que vivent de nombreux Ehpad de France.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles