Ascoval : la reprise par British Steel «se fera», selon Bruno Le Maire

Mis à jour le Publié le
FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives [FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives]

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré mercredi que la reprise d'Ascoval par British Steel aurait bien lieu, l'Etat et le groupe britannique ayant, selon lui, débloqué des fonds promis dans le dossier de l'aciérie en difficulté.

«British Steel tiendra ses engagements, l'Etat français tiendra ses engagements vis à vis d'Ascoval, et la reprise d'Ascoval par British Steel se fera», a déclaré M. Le Maire lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Plus de raison de s'inquiéter ? 

Plus tôt dans la journée, les incertitudes autour de la santé financière du repreneur britannique laissaient craindre le pire aux 270 salariés d'Ascoval. Dans la tourmente, British Steel réclamait une aide de 86 millions d'euros au gouvernement britannique pour éviter la faillite.

Malgré cela, le sidérurgiste d'outre-Manche se voulait rassurant. 

De son côté, le gouvernement français ne montrait aucun signe d'inquiétude, et assurait maintenir le rachat. En mars dernier, Bercy avait écarté l'ancien repreneur Altifort, incapable de trouver les fonds nécessaires pour racheter Ascoval.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles