L'Anses confirme la dangerosité des LED

Par
Mis à jour le Publié le

Après un premier rapport publié en 2010, l'Anses confirme à nouveau la dangerosité de la lumière bleue pour la rétine, et en particulier, pour les jeunes enfants.

Elle est omniprésente dans notre quotidien : dans les lampes-torches, les phares des voitures et surtout les écrans des appareils électroniques. Dans un rapport, l’agence de sécurité sanitaire pointe du doigt les effets toxiques de la lumière bleue, qui «accélère le vieillissement des tissus rétiniens et qui conduit à une baisse de l’acuité visuelle».

En 2010, l’Anses avait déjà alerté sur l’impact nocif de la lumière bleue sur la rétine, mais aussi, sur ses conséquences sur notre sommeil. Elle recommande aujourd’hui d’éviter l’exposition avant de dormir et pendant la nuit, de privilégier les ampoules avec un éclairage blanc chaud, et surtout, d’éloigner les enfants et adolescents des sources de lumière bleue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles