Les enseignants en colère contre le projet de loi Blanquer

Par
Mis à jour le Publié le

Le projet de loi Blanquer, examiné par le Sénat cette semaine, fait l’objet d’une forte opposition du corps enseignant. Ce samedi 18 mai, les enseignants sont descendus dans la rue, à Paris.

Ce qu’ils veulent, c’est la suppression pure et simple du projet de loi Blanquer.

La loi portée par le ministre de l’Éducation, « pour une école de la confiance » prévoit la maternelle obligatoire dès 3 ans ou encore la suppression des allocations familiales en cas d’absentéisme.

Les enseignants regrettent avant tout le manque de concertation et de dialogue sur ce projet de loi. Le Sénat a terminé l’examen du projet de loi, mais le texte n’est pas définitif. Le vote solennel aura lieu mardi 21 mai.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles