SNCF : Pepy veut à nouveau des TGV à un seul niveau pour les lignes secondaires

Par
Mis à jour le Publié le

Le patron de la SNCF a indiqué samedi dans les colonnes du Parisien qu'il était prêt à acheter de nouveau des TGV à un seul niveau, pour les faire rouler en heure creuse ou sur des axes secondaires.

« Le TGV est un outil d'aménagement du territoire et il le restera », a assuré Guillaume Pepy à des lecteurs du Parisien.Or, a-t-il ajouté, « ce n'est pas de notre faute, (...) Alstom ne construit plus depuis 1993 que des TGV à deux étages. Donc on achète que des jumbos qui peuvent emporter entre 515 et 650 passagers. On ne peut pas mettre un TGV jumbo en milieu de journée et courir le risque de n'avoir que 70 personnes à bord, ce serait du gâchis d'argent public ».

« Il ne faut pas renoncer aux TGV à deux niveaux pour les lignes saturées, mais pour les lignes qui ne sont pas engorgées (...) je pense qu'il faut qu'on réfléchisse en France à la possibilité d'avoir non plus uniquement des TGV Jumbo de plus de 500 places, mais également des TGV de 300 places qui seraient moins chers à l'achat », a-t-il ajouté.

De plus, le système des péages --les redevances que paient les opérateurs à SNCF Réseau pour faire circuler les trains-- incitait jusqu'à présent à utiliser des rames très capacitaires. Mais il doit être revu pour favoriser la desserte des villes moyennes, a rappelé M. Pepy. Une telle réforme pourrait encourager le passage de plus petits TGV aux heures creuses.

En ce qui concerne le matériel, la SNCF vient de commander à Alstom 100 « TGV du futur » à deux étages, qui embarqueront encore plus de monde, jusqu'à 740 personnes. Le groupe français fabrique aussi des trains à grande vitesse à un seul étage, vendus en Italie et aux Etats-Unis. Eurostar, filiale de la SNCF, a parallèlement acheté des rames à un seul étage à l'allemand Siemens pour ses liaisons vers Londres.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles