Elections européennes : un duel Macron-Le Pen qui polarise les débats

Par
Mis à jour le Publié le

A moins d'une semaine du scrutin, la République en Marche et le Rassemblement National sont au coude à coude dans les sondages. Vendredi notre sondage indiquait que la liste emmenée par Jordan Bardella était en tête des intentions de vote, avec un point et demi d'avance.

Un duel à distance alimenté par les deux camps. En campagne en Italie ce samedi, Marine Le Pen a répondu aux critiques qu’Emmanuel Macron lui avait faites vendredi en marge d’un déplacement à Biarritz.

Depuis des mois, Emmanuel Macron tente de résumer le scrutin du 26 mai à un affrontement entre progressistes et nationalistes. Même vision binaire chez Marine Le Pen, qui préfère parler des nationalistes contre les mondialistes, et se place en première opposante à Emmanuel Macron, malgré les 32 autres listes qui s'affronteront dimanche prochain.

Résultat : difficile pour les petits partis de se faire une place dans cette campagne éclair. Les listes LREM et RN ont dix points d’avance sur les Républicains, la France Insoumise ou encore EELV. Certaines listes, comme celle du PS, du PCF ou encore de Debout la France, risquent même de ne pas dépasser les 5 %. Et donc de ne pas envoyer des députés européens à Strasbourg.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles