Les derniers attentats en France

Par
Mis à jour le Publié le

Une explosion provoquée par un colis piégé s'est produite ce vendredi 24 mai dans une rue piétonne du 2e arrondissement de Lyon. Au moins treize personnes ont été blessées. Depuis un peu plus d’un an la France a été touchée par de nombreux attentats.

La prison de Condé Sur Sarthe, est le dernier lieu frappé par le terrorisme en France. Le 5 mars dernier, Michael Chiolo, 27 ans, attaque au couteau deux surveillants. Avec sa femme qui lui a fourni l’arme, ce détenu radicalisé se retranche au sein d’une cellule pendant plusieurs heures. La femme est tuée lors de l’intervention du RAID, le terroriste revendique vouloir venger Cherif Chekat.

Cherif Chekat est le terroriste de l’attentat du marché de Noel de strasbourg. Le 11 décembre, l’homme de 29ans ouvre le feu dans le centre-ville : 5 morts, 11 blessés. Après deux jours de cavale, Chekat est abattu par la police dans le quartier du Neudorf. Daesh revendique l’attentat.

Au début de l’année 2018, c’est le département de l’Aude qui est touchée. Le 23 mars, après s’être emparé d’une voiture en tuant son propriétaire à Carcassonne, Radouane Lakdim blesse par balle deux CRS qui effectuent un footing. Après s’être réfugié dans un supermarché de Trèbes, il abat 2 nouvelles personnes, puis tue le gendarme Arnaud Beltrame qui avait échangé sa place avec une autre otage. Le militaire recevra un hommage national.

Une attaque revendiquée par Daesh comme celle du 12 mai 2018 dans le quartier de l’Opéra à Paris, lorsque le franco-russe Khamzat Azimov, poignarde plusieurs personnes avant de s’en prendre aux forces de l’ordre. Des policiers qui l’abattent, après que le terroriste a tué une personne et fait 4 blessés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles