ADSF : l'association qui se bat pour l'hygiène des femmes sans-abri

Par
Mis à jour le Publié le

L'une des inquiétudes principales des sans-abris? L'hygiène. Quotidiennement, nombreuses sont les femmes sans domicile fixe contraintes de faire la manche pour tenter de se procurer des protections hygiéniques.

«Agir pour La Santé des Femmes», l'association qui lutte pour un meilleur encadrement de l'hygiène des femmes sans-abri, survit uniquement grâce aux dons. Elle milite notamment pour que l'Etat considère enfin les protections hygiéniques comme des produits de première nécessité.

«Quand je faisais la manche, parfois des dames venaient souvent me demander si j'avais besoin de quoi que ce soit, donc au lieu de demander de la nourriture, je demandais des tampons ou des serviettes», raconte Agathe, une ancienne sans-abri.

Selon la dernière étude de l’Insee de 2013, 40 % des SDF en France sont des femmes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles